Bome, des creations chics et minimalistes

bôme_creations

bômecreations

Si vous me suivez depuis quelques temps, vous devez connaître mes coups de coeur, notamment pour les créations originales et atypiques : des créations en tout genre, faites main ou uniques. En bref, des créations que l’on ne trouve pas partout !

Bôme, ce sont des créations qui m’ont tout de suite attirée. Des bijoux et accessoires faits main imaginés et créés par Margaux. J’ai eu l’occasion de rencontrer « virtuellement » Margaux. Son univers si singulier m’a séduite. A travers cet article, j’ai envie de vous faire partager son univers, en espérant qu’il vous plaise, tout autant qu’à moi. Après lui avoir posé quelques questions, je me suis rendu compte que l’on a de nombreux points communs, notamment l’attrait pour l’art contemporain. Je vous laisse avec une jolie interview, un format d’article tout nouveau par ici ! Vous pourrez également retrouver les bijoux Bôme sur la boutique en ligne.

Peux-tu te presenter en quelques mots ?

Je suis Margaux Paturel, j’ai 23 ans, originaire de Paris, Bordelaise d’adoption et étudiante Rennaise. Aujourd’hui je me considère bien plus Bordelaise que Parisienne même si je vais très souvent à Paris. C’est à Bordeaux et aux alentours que je trouve mon inspiration. J’ai quitté l’école des Beaux-Arts de Bordeaux à la fin de ma quatrième année, pour rejoindre en septembre dernier un Master d’histoire de l’art à Rennes 2, qui vise particulièrement les métiers de l’exposition. (C’est à dire penser une exposition, en théorie, et en pratique.). Je suis passionnée d’art contemporain et j’entretiens donc un rapport étroit avec les objets artistiques, oeuvres d’art mais aussi design. J’ai un penchant particulier pour les installations et la sculpture, que je pratiquais moi même aux Beaux-Arts. L’attirance pour les matériaux bruts me vient sûrement de ce lien avec mes 4 années d’études plastiques où j’ai pu dialoguer avec toutes sortes de matériaux. Créer, bricoler, inventer, cela vient aussi d’une relation privilégiée avec mon père qui m’enseigna beaucoup de choses dans ce domaine, j’ai eu très tôt mon propre atelier, mitoyen du sien. Au delà de travailler des objets minutieux comme les bijoux, j’aime tout autant manier la perceuse et la scie sauteuse ;-).

bôme_bordeaux

Peux-tu presenter en quelques mots ta marque, Bome ? Ou trouves-tu ton inspiration ?

Je chéris tout particulièrement le bois, l’argile brute ou émaillée, le béton, ou encore le liège… Des matériaux donc peu nobles au départ mais que j’aime détourner en les utilisant dans mes créations, de façon à révéler le matériau.

L’attirance pour le bois me vient aussi de l’amour des pays scandinaves, de leurs concepts si innovants. C’est lors de mes voyages au Danemark, en Suède et en Norvège il y a 5 ans que j’ai eu mes premiers coups de coeur. C’est tout un « life style » que j’apprécie, cette chaleur au milieu des vents glacials. Par la décoration, l’architecture des maisons en bois, le soin des présentations, le choix des matériaux et des couleurs, le style vestimentaire aussi, et l’omniprésence de la mer qui n’est jamais bien loin…

Une autre inspiration très présente dans mes créations mais qui va de paire avec ce que je viens de dire, c’est donc à la fois les matériaux issus de la terre, mais la mer entre aussi énormément en ligne de compte. L’univers marin reste toujours présent, de manière plutôt discrète ou indirecte, mais c’est un élément qui fait partie de moi, je fais de la voile depuis toute petite, et ce que j’aime par dessus tout: la côte atlantique hors saison! On retrouve tout d’abord cela rien que dans le nom de ma marque, Bôme. La bôme c’est la barre perpendiculaire au mât du voilier, qu’on se prend souvent dans la figure si on ne fait pas attention lors des virements de bord… Elle est donc tout aussi importante que le mât du voilier, l’une ne va pas sans l’autre… C’est aussi dans les noms que je donne à mes collections qu’on retrouve cette inspiration, vocabulaire technique de la voile, ou encore des termes météorologiques…

bôme__

Pourquoi as-tu decide de te specialiser dans les bijoux et accessoires ?

Je crée des bijoux car j’en ai toujours créé pour moi personnellement, alors après avoir vendu à mon entourage, je me suis dis qu’il fallait que je me lance plus officiellement. J’y pensais beaucoup, et c’est à l’été 2013 que j’ai pris les choses en main.

Mais je fais aussi pas mal de couture, c’est pour cela que la marque va étendre son champ d’activité aux accessoires. Le prototype d’un porte-cartes en liège du Portugal est en cours, ainsi que toute une collection avec ce matériau, qui sera à la fois féminin et masculin. C’est avec l’objet du porte-clés (collection « Averse ») que j’ai commencé à élargir ma clientèle, car ils correspondent à la fois aux hommes et aux femmes. De plus en plus, les hommes aussi aiment le fait main, découvrir des créations originales qu’ils ne trouveront pas forcément sur tout le monde.

Combien de collections proposes-tu ? A qui s’adressent-elles ?

En ce qui concerne les bijoux, il y a quatre modèles différents, du plus discret au plus imposant, avec la perle en bois principale dont la taille varie. (Turbulence Vanille, Presqu’île, Balancine et Roulis). En fonction des saisons et pour des occasions différentes, j’imagine plusieurs déclinaisons dans la palette de couleur, c’est à ce moment là donc que je crée différentes collections. Par exemple le modèle Balancine a été décliné en deux premiers modèles, montés sur fil noir et sur fil rouge. Puis ensuite déclinés sur chaîne avec des perles aux couleurs flashy, puis une dernier modèle à l’aide de couleurs pastel et monté sur un fil gris. La composition principale reste toujours la même.

D’autres projets sont en cours avec les prototypes de mes bijoux utilisant le béton, c’est un travail de fabrication complètement différent car il faut que je fabrique mes propres perles… Un vrai travail de maçon! J’ai hâte de pouvoir lancer cette collection, qui gardera toujours ce mélange de formes rondes, mélangées à des formes cubiques ou triangulaires… Je pense que cette collection verra le jour à la fin du printemps 2014!

bôme_creations_collier

Quels sont tes projets futurs ?

D’ici là, si tout va bien, mes créations seront en vente dans une petite boutique du quartier Saint Pierre à Bordeaux dont je ne dévoile pas encore le nom, j’attends que la commande soit officiellement faite !

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *