Spartan Race, I dit it !

Spartan_1

Comment ne pas revenir sur ma dernière expérience de folie, une aventure sportive dingue ou plutôt un gros défi que je me suis lancé, la Spartan Race. Je vous expliquais dernièrement le concept de cette course à obstacles unique en son genre. Une course chronométrée de 13 km parsemée d’obstacles et dévoilée le jour J.

Spartan_4

#Avant la course

J’ai participé à cette course le 7 mai, en Charente Maritime. Après un réveil dès 6h, nous voilà en route pour la Spartan Race, ma coéquipière de choc (ma super copine Marine) et mon supporter (mon homme). Je vous avoue que le jour J, j’étais hyyyyper stressée ! Mais une fois sur place le stress s’est transformé en un mélange de stress / adrénaline qui m’a bien boostée. J’avais hâte d’être sur la ligne de départ même si à première vue, le parcours ne me semblait pas hyper rassurant (un terrain de motocross = beaucoup de montées et descentes). Quoi qu’il en soit, l’ambiance avant la course était géniale : musique, animations, costumes de Spartiates…

Et hop, c’est parti pour plus de 13 km et 21 obstacles !

Spartan_12

#Pendant la course

Après un petit échauffement dans la SAS, le top départ a été donné à 9h45. Ca a commencé fort avec tout de suite une première montée et le début des obstacles, puis tout s’est s’enchainé : palissade à franchir, zone de boue, porter de poids… ça ne s’arrêtait pas puisqu’on a même rampé sous des barbelés, franchi des murs de 5 mètres, nagé et traversé une zone d’eau froide et j’en passe. Un obstacle impossible à franchir ? Et c’est parti pour 30 burpees. La course était dingue, un mélange d’excitation, de dépassement de soi, de fatigue mais surtout de plaisir !! J’étais beaucoup moins performante sur les zones d’endurance mais ma copine Marine (une championne) ne m’a pas lâchée et son soutien était primordial, on a tout donné, en équipe.

Pendant un moment, on a même rejoint la team #RunSpartanRun menée par BonjourDarling (Anne-Laure peut être fière puisqu’elle était blessée mais a fini la course, un bel exemple et un beau mental !). Bref, une équipe de choc ultra soudée, s’entraidant.

Spartan_11

Sont arrivés les derniers km, vraiment pas faciles pour moi, la fatigue se faisait réellement sentir sur les derniers obstacles et les dernières montées (les plus duuures) mais j’ai tenu jusqu’au bout. Et je suis fière d’une chose, je n’ai jamais pensé à abandonner la course !

Spartan_15

#Après la course

Waoouu, I dit it, We dit it !!!! Mariiiine, on l’a fait !! Une joie immense d’avoir réussi les épreuves, d’avoir la médaille Finisher ! Une très belle expérience qui m’a permis de sortir de ma zone de confort et surtout de me dépasser. Je crois que les mots « dépassement de soi » ont pris tout leur sens ce jour là. Et même si quelques jours après mon corps m’a laissé quelques trâces avec des bleus, égratignures et petites courbatures, je suis toujours sous l’émotion de cette course. J’ai dépassé mes limites !

Merci à Marine et à mon super photographe (Dry Photographie) pour leur soutien et bonne humeur.

Spartan_5Spartan_10Spartan_6Spartan_2

19 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *